ThématiquesLes premiers portraits

Mélanie

Formatrice, future maman et pompier volontaire, voit la vie en grand.

Future maman lors de la photo, Mélanie est aujourdhui maman et continue de voir la vie en grand !

Le monde de la caserne dabord. Elle est tombée dedans quand elle était petite : son père était pompier. Cette vocation lui colle à la peau ! Née en Gironde, elle fait sa scolarité à Marmande. Puis, les études terminées, cest à Couthures-sur-Garonne quavec son compagnon (pompier !), quils posent leurs valises en 2016.

Sur le plan professionnel, elle est multi-casquettesou plutôt multi-casques !

En semaine, cest au Lycée de la Compassion quelle intervient pour dispenser des cours en lien avec la sécurité en entreprise, mais aussi des cours de management, de droit et d’économie. Elle y coordonne également toute la logistique du BTS Management Opérationnel de la Sécurité : recrutement des étudiants/alternants, accompagnement et lien entre les entreprises et lunité de formation des apprentis, recherche des partenariats, suivi pédagogique, etc.

Puis, chaque samedi, elle oeuvre à Sainte-Bazeille pour la formation des Jeunes Sapeurs Pompiers (JSP). Que fait-elle du temps qui lui reste ? Les soirs et le week-end, son beeper est actif, et elle se tient prête à intervenir comme pompier volontaire.

Une vie super active où la jeune maman est plus que jamais experte en gestion de planning !

Ce quelle aime par-dessus tout dans le fait dhabiter le territoire ? Vivre entourée de champs de maïs, tout en ayant commodités, travail et infrastructures à 10 minutes à peine. Pouvoir se ressourcer sans pour autant être isolée.

Un évènement attendu avec impatience ?

« Chaque manifestation importante, quelle soit culturelle ou sportive, est synonyme de vigilance pour lensemble des pompiers du secteur concerné. Je pense aux matchs de foot ou de rugby qui génèrent pas mal de supporters ou bien évidemment le Garorock qui nous mobilise tous. Je suis donc actrice des évènements de manière différente. Les seuls rassemblements auxquels je participe sont ceux en lien avec mon école de JSP, et ils sont nombreux : cross, événements sportifs, cérémonies, manifestations diverses du SDIS47, etc. Ces moments conviviaux sont très agréables. »

Un spot préféré ?

« Cest celui que je fréquente régulièrement : la plaine des sports de Sainte-Bazeille. Je my rends chaque samedi matin dans le cadre de la séance de sport de l’école des Jeunes Sapeurs Pompiers. On y croise des enfants et des bénévoles des alentours, réunis dans un but commun, celui de partager autour dune activité sportive. Tous les encadrants sont bénévoles et cela me met du baume au coeur, car il y a encore des personnes qui prennent du plaisir à partager leur temps et leur savoir au profit de la transmission de valeurs à la nouvelle génération. Lorsque nos matinées sont accompagnées des rayons du soleil et des rires des enfants, le moment me semble parfois suspendu et plein despoir. »

Une spécialité gastronomique ?

« La cuisine que je préfère est celle qui est prête lorsque jarrive ! Je cuisine (à priori) plutôt pas trop mal, mais ce nest vraiment pas une passion pour moi. Je préfère aisément regarder quelquun le faire pour moi, en dégustant un verre de vin ! Je suis une cliente régulière des restaurants marmandais. Avoir grandi dans la région a certainement influencé mes goûts, mais la spécialité que je préfère, presque à nimporte quelle heure, cest un bon verre de vin ! »

Un conseil pour celles et ceux qui voudraient sinstaller en Val de Garonne ?

« Mon seul conseil serait de ne pas hésiter ! Pour ma part, je my suis installée en 2016 et je ne regrette pas du tout. »